Authentification mobile et sécurisée pour les services en ligne de l’Administration grâce à itsme

Se connecter aux applications gouvernementales telles que MyPension et Tax-on-web est désormais possible depuis son smartphone. Le SPF Stratégie et Appui (BOSA) lance aujourd’hui l’application itsme. itsme est un outil simple d’utilisation et sécurisé qui élargit et enrichit l’offre existante proposée par le Gouvernement fédéral pour permettre au citoyen de gérer son administration en ligne.

Lancée au cours de l’année 2017 par un consortium de banques et les principaux opérateurs de téléphonie mobile, itsme intègre aujourd’hui l’administration et vient se rajouter aux autres ‘clés numériques’ existantes pour accéder, en toute sécurité, aux différents services de l’administration en ligne. Pour mieux répondre aux besoins du public, itsme s’utilise depuis un appareil mobile. Il suffit pour cela de télécharger et d’installer l’application, via le Play Store (pour les utilisateurs de smartphones Android) ou l’App Store (pour les utilisateurs d’iPhone)

« Avec la mise à disposition gratuite de ce nouveau moyen d’authentification, nous souhaitons réduire les obstacles liés à l’utilisation en ligne des applications gouvernementales » explique Alexander De Croo, vice-Premier ministre en charge de l’Agenda numérique. « Grâce à itsme, l’utilisateur peut désormais accéder aux applications gouvernementales d’où il veut et quand il le veut. Cette nouvelle étape importante est une illustration de notre action de modernisation et de digitalisation de nos services pour le citoyen et les entreprises. »

Le plus haut niveau de sécurité : la priorité

Une fois l’application installée, il faut procéder à une première vérification de son identité. Pour cette première et unique étape, l’utilisateur devra faire vérifier son identité en ligne et l’associer à son smartphone, soit via une des banques partenaires d’itsme au moyen de son digipass et de sa carte bancaire, soit via le guichet en ligne d’itsme au moyen de la lecture de sa carte d’identité électronique.  

De la sorte, l’identité numérique ne pourra être utilisée que depuis le smartphone de l’utilisateur. Lorsque ce contrôle est réalisé, il ne reste plus qu’à compléter ce processus avec un code personnel ou l’empreinte digitale, pour les smartphones qui sont équipés de cette fonctionnalité.

 « Nous voulons être sûrs de l’identité du l’utilisateur, c’est primordial » explique Ben Smeets, Directeur Général de la Transformation Digitale. « Avec cette nouvelle solution, nous offrons au citoyen toutes les garanties de sécurité nécessaires lors de l’utilisation des applications digitales des services gouvernementaux. Nous ajoutons aussi de la simplicité d’utilisation à la fiabilité et à la sécurité de notre carte d‘identité.»

Itsme figure aux côtés d’autres clés numériques de connexion à l’administration en ligne telles que la carte d’identité électronique. Pour le citoyen désireux de consulter son compte de pension légale, sa déclaration fiscale ou un aperçu détaillé de sa carrière professionnelle, cette authentification permet donc l’accès à tous les services fédéraux, régionaux ou communaux  d’administration en ligne.

Protection des données

Le respect des données personnelles du citoyen est également très important. C’est pourquoi itsme a été conçu selon les principes du Règlement général pour la protection des données (RGPD). De la sorte, ces informations confidentielles sont protégées de la meilleure façon possible.

Le nombre d’identifications via le portail fédéral d’authentification (le « FAS ») est en constante augmentation. En 2017, il s’élevait à 42,7 millions, soit 28,6% de plus qu’en 2016. L’année 2016 était déjà en forte croissance (+12,4%) par rapport à l’année 2015. Le lancement du nouveau site “MyPension” en novembre 2017 a fortement contribué à cette croissance.

La clé numérique de connexion la plus utilisée reste toujours la carte d’identité électronique, avec 72% du total des identifications. Les clés numériques pour les plateformes mobiles deviennent de plus en plus populaires.